L'UEL et l'INDR

L’Union des Entreprises Luxembourgeoises (UEL) a signé en date du 31 octobre 2003 une charte portant sur le développement durable. Ce faisant, elle adhère aux principes du développement durable tel que défini par l’ONU comme étant la capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins tout en permettant aux générations futures de satisfaire les leurs. Le développement durable nécessite partant une approche globale qui vise à mettre en cohérence tant les stratégies économiques et sociales qu’environnementales.

L’UEL promeut également la responsabilité sociale des entreprises (RSE) afin d’aider les entreprises à renforcer leur compétitivité et à assurer leur pérennité. Pour ce faire, elle a créé l’Institut national pour le développement durable et la responsabilité des entreprises (INDR).

L’UEL s’attribue à travers son institut INDR un double rôle de facilitateur et d’acteur en matière de responsabilité sociale des entreprises : facilitateur, en offrant une plateforme d’échanges et de promotion de bonnes pratiques aux entreprises actives dans le domaine de la RSE ou désirant le devenir ; acteur, en promouvant des concepts transversaux du développement durable dans la gestion des entreprises au travers de la mise en œuvre d'un label de qualité.

La motivation de l'INDR

La responsabilité sociale des entreprises est l'expression pour toute entreprise de son investissement dans la promotion d'une véritable culture de développement durable. Il s'agit pour l'INDR de promouvoir une dynamique de croissance dans tous les secteurs économiques tout en respectant les intérêts économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux. L'ultime objectif de cette stratégie est d'assurer la performance durable de ces piliers dans un concept indivisible et donc dans une approche d'interaction et d'interdépendance. La responsabilité sociale des entreprises crée donc le lien entre l'entreprise et la société.

Il résulte toutefois de l'étude du CEPS /INSTEAD de mars 2008 intitulée « Un état des lieux de l'adoption de la Responsabilité sociale des entreprises au Luxembourg » :

  • parmi les entreprises ayant au moins dix salariés et appartenant à la quasi-totalité des secteurs d'activités, 90 % considèrent que l'entreprise doit se préoccuper des grands enjeux sociaux et environnementaux comme l'intégration des minorités, l'égalité homme/femme, la préservation de l'environnement ou encore l'impact de ses décisions sur l'environnement local.
  • mais que le concept de la RSE n'est connu que par une minorité des entreprises.

Ces deux constats confirment l'INDR dans sa motivation de promouvoir le concept de la RSE.

Actualités

29/09/2014 - L'INDR délivre 16 nouveaux labels ESR
La 8ème cérémonie de remise officielle du label ESR « Entreprise Socialement Responsable », organisée par l’INDR, s'est Suite...


06/11/2014 - FORUM BENELUX 2014 - Rapport extra-financier : de conformité à valeur ajoutée
L’actualité du reporting extra-financier évolue. A l'aune du vote de la Directive Européenne concernant la publication d’i Suite...


Toutes les actualités


L'Union des Entreprises Luxembourgeoises a créé l'INDR pour promouvoir la RSE au sein des entreprises nationales afin qu'elles contribuent au développement durable et améliorent leur compétitivité et leur image.

Le nouveau Guide d'évaluation ESR est disponible sur www.esr.lu.